Justice et politiques sociales

Crédit : 2 ECTS

Volume horaire

  • CM : 18 h

Description du contenu de l'enseignement

Le cours fait suite au module «Politiques sociales» de niveau Licence 3, lequel vise à analyser les mutations de l’Etat-Providence à partir de l’analyse de politiques sectorielles.

Le cours traite des problèmes fondamentaux de toute politique sociale. Nous nous interrogeons sur la formation dans le temps de la notion de politique sociale, distinguée d’autres politiques - extérieure, économique, environnementale, etc. Nous nous intéressons à des politiques sociales particulières (Revenus, emploi, âge, santé, etc.), mais en les référant à la catégorie plus générale de « politique sociale ».
Nous situons la thématisation du cours par la question de la justice par rapport à d’autres enjeux de la politique sociale, comme ceux de la protection et de la sécurité, de l’amélioration du bien-être collectif, de la citoyenneté.
Nous examinons ce qui distingue une politique sociale (Ensemble de choix régulateurs notamment en matière de «justice») de l’«Etat-Providence» (Ensemble d’institutions). Après avoir considéré ses invariants, nous nous demandons quel est le devenir de la politique sociale, dans le contexte (i) des nouvelles dimensions de la croissance, de l’ouverture des sociétés et des économies, du rôle des grandes entreprises et (ii) du renouvellement de la question de la justice depuis le dernier tiers du XXe siècle jusqu’à nos jours, tant au niveau théorique (Avec le renouveau de la notion d’équité) qu’au plan des problèmes pratiques.

Nous prendrons soin de distinguer entre les enjeux matériels de toute politique sociale et les moyens qu’elle mobilise pour atteindre ses buts, et notamment le droit social, dont nous envisageons les liens parfois controversés avec la «justice sociale». D’une manière plus générale, nous référons la politique sociale au phénomène de la régulation, notion qui recouvre des formes contrastées, telles l’interventionnisme dans les relations industrielles ou bien la simple garantie d’équilibre relatif. Nous raisonnons à partir de situations et contextes différenciés, tant dans le temps (Du passé au présent et aux futurs proches et discernables) que dans l’espace : nous prenons ainsi appui sur l’analyse de la formation, de la transformation et des évolutions de la politique sociale dans son lien avec la justice en France, en Allemagne, aux Etats-Unis, etc. Nous nous appuyons tout autant sur les auteurs fondamentaux que sur l’analyse des choix de politique sociale.

Mode de contrôle des connaissances

Contrôle continu.

Enseignant responsable

PIERRE MACLOUF



Année universitaire 2017 - 2018 - Fiche modifiée le : 29-03-2017 (12H18) - Sous réserve de modification.