Politiques urbaines et villes durables

Crédit : 2 ECTS

Volume horaire

  • CM : 18 h

Description du contenu de l'enseignement

Au cours des trois dernières décennies, les politiques urbaines ont connu de profonds changements. Les vagues successives de décentralisation ont contribué au renforcement des systèmes de gouvernance urbaine. Dans le même temps, sur fond de mondialisation et de diffusion des logiques du marché, la concurrence directe entre les villes a gagné en intensité. Attirer des investissements, des entreprises et des populations de plus en plus ciblées est devenu un leitmotiv pour des élus locaux qui se définissent volontiers comme des «entrepreneurs» de leur territoire.
Entourés de professionnels du développement territorial, ils tentent de mobiliser les élites locales et les habitants autour de grands projets d’aménagement ou d’opération de revalorisation de quartiers en difficulté. Cette reconfiguration de l’action publique locale s’inscrit désormais dans une logique contractuelle : avec l’Etat, avec d’autres territoires, avec des entreprises délégataires de service public, etc.
A partir de l’exemple de métropoles françaises (Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Nantes), mais aussi étrangères (Londres, New York, etc.), l'enseignement porte sur les enjeux auxquels les gouvernements urbains sont aujourd’hui confrontés et sur les politiques mises en œuvre dans le domaine de l’aménagement, du logement, du développement économique et de l’action sociale.
Une analyse approfondie est consacrée au thème de la fragmentation socio-spatiale des territoires urbains. Les systèmes de gouvernance des villes françaises sont-ils adaptés au contexte actuel marqué par la mobilité accrue des ménages et des entreprises ? N’y a-t-il pas de fortes tensions entre politiques d’attractivité et maintien des équilibres sociaux des villes ? Peut-on envisager une meilleure articulation des politiques menées aux différents échelons territoriaux ? A quelles conditions ?

Mode de contrôle des connaissances

  • Contrôle continu (Exposé avec rendu écrit) : 50%
  • Examen final : 50%

Bibliographie, lectures recommandées

  • Davezies L. (2008), La république et ses territoires. La circulation invisible des richesses, Paris, Seuil.
  • Le Galès P. (2011), Le retour des villes européennes, Paris, Presses de Sciences Po.
  • Maurin E. (2004), Le ghetto français. Enquête sur le séparatisme social, Paris, Seuil.
  • Pinson G. (2009), Gouverner la ville par projet. Urbanisme et gouvernance des villes européennes, Paris, Presses de Sciences Po.
  • Sassen S. (1991), La ville globale. New York, Londres, Tokyo, Paris, Descartes & Cie, 1996.
  • Veltz P. (2005), Mondialisation, villes et territoires. L’économie d’archipel, Paris, PUF.
  • Lefèvre C. (2009), Gouverner les métropoles, Paris, LGDJ.
  • Epstein R. (2013), La rénovation urbaine. Démolition-reconstruction de l’Etat, Paris, Presses de Sciences-Po.
  • Roux E, Vanier M. (2008), La périurbanisation : problématiques et perspectives, Paris, DIACT, La Documentation française.

Enseignant responsable

FRANCOIS CUSIN



Année universitaire 2016 - 2017 - Fiche modifiée le : 29-03-2017 (12H18) - Sous réserve de modification.