Acteurs et théorie de la communication

Crédit : 2 ECTS

Volume horaire

  • CM : 12 h

Description du contenu de l'enseignement

Le cours se propose d’analyser sociologiquement les “professionnels de la communication” ou autres “communicants”, Dircom, consultants, chargés de presse, etc.
Après un premier chapitre portant sur les significations plurielles et évolutives de la communication (Le mot, ses territoires, ses acteurs), un deuxième chapitre traite des identités non stabilisées ou “flottantes” des gens de communication, à travers des missions qu’ils ont pu vainement espérer conquérir, à travers le rôle de dircom ou à travers la difficultés qu’ils peuvent avoir à se nommer d’un terme “générique”. Un troisième chapitre se penche sur les ressources des communicants et propose, après avoir présenté l’ensemble des ressources qui, se combinant, leur permettent de gagner plus ou moins en légitimité (Ressources techniques, sectorielles, politiques au sens large du terme, sociales, etc.), des études de cas : les communicants politiques et cabinets ministériel, les communicants des ONG, les communicants internes qui permettent de saisir des spécificités en particulier de comprendre que les métiers de la communication ont des frontières poreuses, etc.. Enfin le cours, selon les années, propose des chapitres sur d’autres thématiques que les étudiants peuvent choisir, en fonction du temps restant : les femmes dans les métiers de la communication, les instruments de coordination entre les communicants et les journalistes, les communicants et journalistes comme “associés-rivaux”, les entrants dans les métiers de la communication, etc.

Mode de contrôle des connaissances

L’évaluation est de deux types, soit un travail sur une question touchant directement les communicants à partir d’une analyse croisée d’entretiens réalisés auprès de professionnels (la légitimité de la communication interne, les reconvertis dans le milieu de la communication, les changements dans les cabinets ministériels, le métier de dircom, etc.), soit une analyse de cas (souvent à partir de la propre situation professionnelles des apprentis ou stagiaires) portant sur les relations ou autres liens entre communication et affaires publiques.

Enseignant responsable

JEAN BAPTISTE LEGAVRE



Année universitaire 2017 - 2018 - Fiche modifiée le : 29-03-2017 (12H18) - Sous réserve de modification.