Economie des données personnelles et de la vie privée

Crédit : 2 ECTS

Volume horaire

  • CM : 10 h

Compétences à acquérir


Les technologies de l’information et de la communication ont permis de réduire considérablement les coûts de collecte et de traitement des données personnelles (DP). Si cela crée des perspectives économiques nouvelles (personnalisation des services, marketing mieux ciblé, services de mobilité…), l'exploitation des DP n'est pas exempte de risques : elle peut générer des externalités négatives nécessitant la mise en place de régulations souvent inédites, devant concilier les intérêts marchands avec les libertés individuelles.
Ce séminaire a pour objectif d’introduire la manière dont les économistes traitent de la question de l’exploitation des DP, en particulier, de ses conséquences sur le fonctionnement des marchés, les modèles d’affaires numériques et leur régulation. Il se compose de quatre parties : (1) le débat économique autour de la protection des DP : faut-il encore protéger la vie privée ? ; (2) les comportements d'exposition de soi sur les réseaux sociaux en ligne : quelles rationalités ? ; (3) les modes d'exploitation des DP : opportunités et risques économiques ; (4) l'efficacité comparée des modes de régulation de la vie privée à l'heure des réseaux sociaux numériques.

Description du contenu de l'enseignement

1ère séance : Les nouvelles frontières de la vie privée
La protection des données personnelles face aux réseaux sociaux et à l’internet mobile donne lieu à un débat majeur : faut-il (encore) protéger la vie privée ? Comment arbitrer entre la vie privée, la sécurité et les opportunités offertes par les TIC ?
Etat des lieux du débat aux Etats-Unis et en Europe.
2ème séance : Les comportements de dévoilement de soi
Les individus n’hésitent pas à divulguer des informations privées, parfois très intimes, alors même qu’ils perçoivent l’exploitation des données personnelles comme un risque majeur. Comment expliquer un tel paradoxe comportemental ?
Présentation de différentes expérimentations comportementalistes : méthodes et résultats.
3ème séance : L’exploitation économique des données personnelles
Les données personnelles (DP) sont un ingrédient majeur de la concurrence entre géants de l’Internet et du développement d’une économie de services en ligne ; leur exploitation est également source d’externalités négatives, y compris pour les exploitants eux-mêmes (économie de l’attention).
Analyse des formes d’exploitation des DP ; nouveaux acteurs ; conditions d’exploitabilité et défaillances de marché ; illustration par deux exemples : le marketing direct et le spamming
4ème séance : La régulation des données personnelles et de la vie privée
L’exploitation des données personnelles est source d’externalités négatives : comment faire supporter aux « pollueurs » numériques les coûts externes de leurs activités ? Quelle régulation mettre en place : autorégulation, labellisation des « bonnes pratiques », taxes…?
Présentation des formes de régulation ; analyse d’efficacité comparée.
 

Mode de contrôle des connaissances

Dossier demandé aux étudiants



Année universitaire 2017 - 2018 - Fiche modifiée le : 27-04-2017 (11H42) - Sous réserve de modification.