La régulation du secteur électrique

Crédit : 2 ECTS

Volume horaire

  • Volume horaire global (hors stage) : 10 h

Compétences à acquérir

•Comprendre les enjeux de la régulation du secteur de l’électricité dans un contexte de libéralisation de l’industrie
•Cerner les implications économiques des caractéristiques particulières de l’électricité
•Avoir une vision d’ensemble des instruments économiques utilisés pour la régulation des différents maillons de la chaîne électrique
•Acquérir les notions de base pour réaliser des calculs économiques liés à la régulation du secteur électrique

Description du contenu de l'enseignement

L'objectif du cours est de fournir les éléments de base d'analyse théorique et pratique permettant d'appréhender les évolutions du secteur électrique et ses conséquences en termes de régulation.
Il s'agira de comprendre comment la nouvelle organisation du secteur (introduction de la concurrence, découpage horizontal et vertical, etc.) nécessite une régulation adaptée à tous les niveaux de la chaîne de fourniture et au modèle de réforme choisi.
Les changements profonds qui accompagnent la libéralisation du secteur électrique n’éliminent pas le besoin de régulation. Au contraire, ces changements exigent la mise en place d’une régulation adaptée à chaque activité, en cohérence avec l’ensemble. La chaîne de fourniture de l’électricité est séparée en 4 maillons : production, transport, distribution et vente. Chacune de ces activités est soumise à une régulation de nature différente, étant donné ses caractéristiques propres.
Le séminaire est ainsi organisé en 4 séances selon ces activités.
La première séance réalisera d’abord une introduction générale des transformations du secteur électrique et de la régulation. Cette séance se focalisera ensuite sur la régulation de la production et du marché de gros de l’électricité. Il s’agira ici de montrer le rôle du régulateur sur le marché de gros d’électricité, notamment sur le choix du design de marché et sur la supervision du comportement des acteurs (contrôle du pouvoir de marché par exemple).
La deuxième séance traitera de la régulation du transport d’électricité. Il s’agira ici d’analyser le cadre de régulation de cette activité en monopole naturel qui garde une grande importance pour le fonctionnement du marché de gros d’électricité. Notre analyse se focalisera sur l’accès au réseau, le traitement des congestions et les investissements.
La troisième séance portera sur la régulation de la distribution de l’électricité. Il s’agira ici de décrire les nouvelles formes de régulation incitative appliquées à la distribution (par exemple régulation par comparaison, modèle de référence). On se focalisera aussi sur le comptage d’électricité, sur les compteurs intelligents et plus généralement sur la régulation des smarts grids.
Enfin, la quatrième séance traitera de l’organisation et de la régulation du marché de détail de l’électricité. Il s’agira d’étudier les conditions nécessaires pour le bon fonctionnement du marché de détail et l’interaction de ce dernier avec les tarifs réglementés.
Le séminaire combinera systématiquement apports théoriques et études de cas précis (à l’aide d’exercices numériques et de maquettes Excel).

Enseignant : Marcelo Saguan, Microeconomix
 

Mode de contrôle des connaissances

Devoir à rendre (dissertation) + Participation au cours.

Bibliographie, lectures recommandées

Pérez-Arriaga I. J. (editor) – Regulation of the Power Sector, Springer, 2013.


Année universitaire 2016 - 2017 - Fiche modifiée le : 27-04-2017 (11H42) - Sous réserve de modification.