(dés)Informer à l'ère numérique

Crédit : 2 ECTS

Volume horaire

  • CM : 18 h

Compétences à acquérir

Cet enseignement traite des logiques contemporaines de construction, de circulation et de réception de l’information. Les connaissances fondamentales seront associées à un exercice pratique d’analyse et de réalisation d’un produit médiatique (écrit/ parlé/ filmé) afin d’appréhender les logiques décrites en amont.
* Comprendre les particularités de la production de l’information sur le web et de sa circulation entre médias institutionnels et réseaux sociaux.
* Maîtrise des concepts et outils utiles à l’analyse de l’information numérique : algorithmes, réseaux sociaux, journalisme numérique, champ médiatique, stratégies de communication.
* Maîtrise des méthodes d'analyse de l’information numérique : recueil des données sociales sur les réseaux sociaux, compréhension des effets des algorithmes et analyse dans une perspective sociologique.

Description du contenu de l'enseignement

Les fake news consistent à inventer des informations erronées principalement dans un but idéologique ou mercantile. Sites Internet de « réinformation », fausses assertions de Donald Trump et théories du complot sont autant de cas de négations des faits scientifiques. Si la propagation de rumeurs pour décrédibiliser un adversaire a toujours existé, le phénomène des fake news, mais aussi des faits alternatifs, des trolls, ou encore des théories du complot prend une ampleur sans précédent, dans un contexte de remise en question de l’autorité de la presse traditionnelle et de croissance de l’utilisation des réseaux sociaux pour s’informer. Pour comprendre ce phénomène, il faut appréhender les transformations récentes de la production de l’information, de l’émergence des réseaux sociaux aux stratégies de communication développées par les groupes militants sur le web, en passant par l’importance du big data et des algorithmes dans les modèles économiques du web. Ces questions permettront de comprendre comment les intellectuels, les scientifiques, les journalistes ou encore les politiques participent à la construction des opinions à l’ère numérique.
Thématiques traitées
* Les transformations de l’espace public
* Big data, algorithmes et réseaux sociaux
* Les journalistes et leurs contraintes de production
* Comment l’extrême-droite se mobilise pour « réinformer »
* La réception de l’information

Enseignant responsable

SAMUEL BOURON



Année universitaire 2019 - 2020 - Fiche modifiée le : 18-04-2019 (16H23) - Sous réserve de modification.