Grands enjeux contemporains

Crédit : 2 ECTS

Volume horaire

  • CM : 18 h

Compétences à acquérir

L’UE de Grands Enjeux contemporains est un enseignement de culture générale qui vise à entretenir et à développer les compétences de compréhension, de réflexion et d’expression dont l’acquisition débute dès l’enseignement secondaire. Au-delà, il s’agit de nourrir la curiosité, l’ouverture d’esprit, l’esprit critique, la capacité à problématiser et à prendre position sur des thématiques d’intérêt général, dans l’approfondissement des textes (« classiques » et plus contemporains) et dans le débat.

Description du contenu de l'enseignement

À la différence des enseignements disciplinaires, l’enseignement de GEC est conçu de manière thématique afin de cerner quelques-uns des « grands enjeux » de notre monde dont l’abord requiert la combinaison de plusieurs disciplines. – Au premier semestre, nous traitons d’enjeux fondamentaux dont l’origine peut se situer très en amont de notre époque, tels que : la liberté, la loi, la justice, l’État, les normes du vrai (abordées sous l’angle de la science, de la religion, des médias), l’identité, etc. Quoiqu’ayant une dimension philosophique certaine, celle-ci, dans l’approche que nous en proposons, n’est cependant pas privilégiée au détriment de leurs dimensions sociale, politique, transculturelle. Et nous veillons également, en particulier dans les cours, à examiner les contours nouveaux qu’elles peuvent adopter dans les débats contemporains : en quoi les technologies numériques transforment-elles notre rapport à la connaissance ? Les animaux ont-ils des droits ? Les lois sur la parité sont-elles des lois justes ? – Au second semestre, les enjeux abordés ont un caractère plus sociétal, directement lié à l’époque et à ses transformations : sont ainsi évoqués les évolutions de la « ressource humaine » (capital humain, capital social), les réorganisations du travail et de l’entreprise, les nouvelles formes d’inégalité et de pauvreté et le renouvellement des aspirations humaines dans un monde post-matérialiste à travers les thématiques de l’environnement et du bonheur. En outre, un fil rougeparcourt l’ensemble des thèmes et les relie les uns aux autres : celui de leur rapport à la généralisation des technologies numériques.

Mode de contrôle des connaissances

La note semestrielle globale se compose pour moitié d’une note de contrôle continu, pour moitié d’une note de contrôle terminal. Les modalités de contrôle continu sont à la discrétion de l’enseignant (exposé oral, devoir sur table, devoir maison, participation orale, quizz etc.). Le contrôle terminal prend la forme d’un travail écrit de type dissertation (2 heures) sur un dossier original en lien avec les thèmes traités en cours.

Pré-requis obligatoires

Capacités générales de lecture, de compréhension et d’expression, telles que présupposées par l’effectuation d’une scolarité normale jusqu’au bac.

Bibliographie, lectures recommandées

Une fréquentation régulière de la presse écrite de qualité est fortement recommandée, de même que la lecture des corpus de textes mis en ligne sur MyCourse !

Enseignant responsable

CHRISTIAN BOUCHINDHOMME

Enseignant responsable

RENAUD DORANDEU

Enseignant responsable

PIERRE RUSCH

Enseignant responsable

MURIELLE BEGUE



Année universitaire 2019 - 2020 - Fiche modifiée le : 18-04-2019 (16H23) - Sous réserve de modification.